L’ADHAP accompagne les malades d’Alzheimer

L’équipe de l’ADHAP Quimper intervient chez toute personne ayant besoin d’un ou plusieurs services qu’elle ne peut plus assumer seule, en raison de l’âge et/ou de la maladie. Aide à l’hygiène, aide aux repas, travaux ménagers, nos aides à domicile assistent les bénéficiaires de l’agence dans les gestes du quotidien.

Cependant, certaines pathologies demandent un accompagnement spécifique, comme la maladie d’Alzheimer. Les intervenants de l’ADHAP Quimper sont formés pour la gestion de cette maladie neurodégénérative, et peuvent s’occuper d’une personne malade avec les bons gestes et la bonne attitude.

Alzheimer, la vie chamboulée

Une personne atteinte par la maladie d’Alzheimer voit sa mémoire s’altérer progressivement, tout comme certaines fonctions cognitives. Si les pertes de mémoire sont généralement les premiers signes d’alerte, d’autres problèmes de santé doivent être constatés pour qu’un diagnostic soit posé. Des troubles comme une incapacité à s’adapter à un contexte, l’aphasie, l’apraxie ou encore l’agnosie doivent également alerter. En France, ce sont 3 millions de personnes qui sont concernées directement ou indirectement par la maladie d’Alzheimer.

Des services spécifiques

Face à cette maladie neurodégénérative, beaucoup d’aidants se sentent démunis et ont besoin d’accompagnement.  Notre équipe est là pour les soutenir, leur expliquer la maladie et les aider à maintenir une relation avec le proche atteint, tout en leur permettant de souffler en déléguant certaines tâches.

Le réseau ADHAP a mis en place un parcours de formation spécifique à la prise en charge des malades d’Alzheimer. Nos auxiliaires de vie reçoivent une formation spécialisée : ils/elles apprennent les spécificités de la maladie, et à se comporter face à une personne atteinte d’Alzheimer. Les bons gestes mais aussi un savoir-être sont ainsi enseignés. L’aide à domicile peut alors reconnaître les troubles et s’adapter aux comportements spécifiques des bénéficiaires. Il/elle peut également mettre en place des activités adaptées spécifiques et destinées à ralentir l’évolution de la maladie et à divertir la personne malade. L’aide à domicile travaille en étroite collaboration avec l’équipe médicale qui suit le malade.

Pour en savoir plus sur les maladies neurodégénératives et l’accompagnement de l’ADHAP, lisez notre article « Faire face aux maladies neurodégénératives : l’ADHAP vous aide »