Les aides financières

Afin de vous permettre de financer le service d’aide à domicile dont vous avez besoin, il existe plusieurs systèmes d’aide. Renseignez-vous pour savoir si vous avez droit à un de ces avantages.

Réduction ou crédit d’impôts

Tous les ménages ont droit, grâce à la loi de Finances 2017, à un crédit d’impôt représentant un montant égal à 50% des dépenses engagées. Attention à la limite du plafond fiscal en vigueur. L’emploi de l’aide à domicile peut être exercé à votre domicile ou à celui d’un de vos ascendants, si vous êtes aidant.

Pour vous renseigner sur le crédit d’impôts lié aux services d’une aide à domicile, demandez-nous conseil ou contactez votre centre des impôts.

APA (Allocation personnalisée d’autonomie)

Pour obtenir cette allocation, il faut être âgé de plus de 60 ans et éprouver une perte d’autonomie dans les gestes du quotidien. Afin de calculer l’aide accordée, un médecin doit évaluer votre degré d’autonomie. Cette aide est pondérée en fonction de vos ressources.

Pour vous renseigner sur l’APA, contactez votre mairie ou le Conseil Général.

Chèques CESU et Sortir +

Le chèque emploi service universel, ou Cesu préfinancé permet de régler simplement des prestations telles que celles proposées par l’agence Adhap de Quimper. Ces chèques s’obtiennent par une mutuelle, un comité d’entreprise ou encore le Conseil Départemental.

Le système Sortir + est destiné aux personnes isolées de plus de 75 ans et met à leur disposition un accompagnateur salarié par l’Adhap pour une sortie. Cette prestation est financée sous la forme de CESU attribués par les caisses de retraite supplémentaires.

Pour tout renseignement sur ces dispositifs, n’hésitez pas à nous solliciter.

Caisses de retraite complémentaires et mutuelles

Certains de ces organismes proposent des aides pour vous accompagner dans votre nécessité d’employer une aide à domicile. Contactez-les pour vous renseigner sur les avantages dont vous pouvez peut-être bénéficier.